Le Top 50

Amies lectrices, amis lecteurs, amis stagiaires en agence de communication et autres désespérés des RP digitales : oubliez le classement ebuzzing, oubliez Klout, oubliez les longues heures passées à tenter de comprendre si un blog a plus ou moins de 3 lecteurs, ne cherchez plus, vous trouverez ici votre Saint Graal. Grâce à ce top 50 (doubidoubidou), vous pourrez sans discernement (enfin, comme d’habitude, quoi) balancer vos mailings, vos communiqués de presse, vos invitations à tous les gens qui comptent vraiment dans le monde du vin numérique. Vous me remercierez plus tard.

Je vous propose donc immédiatement, sans plus attendre et without further ado :

Le classement des 50 personnalités francophones les plus influentes du vin 2.0

Le top 50 des personnalités francophones les plus influentes du vin sur le web 2.0

(also known as: Ze Top 50 des influenceurz du vin two-dot-zero en français dans le texte)

Suite à la publication du classement des 200 personnalités les plus influentes du monde du vin par la Revue du Vin de France, qui ne comprenait aucun acteur (ni actrice) du web, je réagis en vous proposant notre classement à nous, parce que oh hé bon ça va bien à la fin !

Ce classement a été élaboré selon les plus grands critères d’objectivité (comprendre : des critères au moins aussi objectifs que ceux de la RVF, la pub en moins), sous le contrôle de Maître Tartempion, huissier de justice à Trifouillis-les-oies.

Il y aura certes des déçu(e)s, mais j’espère qu’ils comprendront qu’il m’a fallu beaucoup de courage et d’abnégation pour réaliser les choix qui s’imposaient, que ce n’est pas facile tous les jours, et que de toute façon croyez-vous vraiment que quiconque en ait quoi que ce soit à foutre de ce classement ? Un peu de sérieux svp.

Il y aura certes aussi des oubliés mais qu’ils se rassurent : c’est en grande partie fait exprès (et pour ceux que j’aurais vraiment oubliés, mes plus plates excuses, on verra comment rectifier le tir lors du prochain classement–j’accepte les espèces).

Ze Top 10

1. François DesperriersBourgogne Live

dit François Ier de Bourgogne. Le premier du classement se doit d’être un personnage consensuel, que tout le monde aime (si ça se trouve même Patrick Essa apprécie François, c’est vous dire), qui officie dans la région qui produit les meilleurs vins de l’univers (je préfère être clair d’entrée de jeu) et puis de toute façon c’est l’année des François, donc ce choix s’imposait de lui-même. Pour ceux qui ne le connaitraient pas encore, François anime, avec son compère Aurélien Ibanez, le site Bourgogne Live, un site créé par 3 petits jeunes de 22 ans (à quelques menus détails près).

2. Anne-Victoire Jocteur MonrozierMiss Vicky Wine

La deuxième position du classement est casse-gueule (pour celui qui le prépare), il faut une personnalité polarisante, sur laquelle tout le monde a un avis (même s’ils ne l’ont jamais rencontrée), quelqu’un qui ne laisse personne indifférent. C’est pas le tout mais faut foutre un minimum le bronx pour que le billet tourne, qu’il y ait des mécontents (aussi connus sous le nom de générateurs de clics), des engueulades dans les commentaires (on peut toujours rêver), tout ça. En plus je choisis une femme, on ne pourra pas dire que je suis sexiste. Web-marketeuse douée, créatrice des Vinocamp (avec son compère Grégoire), blogueuse sur le site de l’Express, flying consultante… désolé, Anne-Victoire, c’est tombé sur toi.

3. Vincent PoussonIdées Solides et Liquides

En troisième position j’envoie du lourd (ahem), du rugueux, du roboratif. Un néo-catalan qui écrit plus vite que son ombre, piètre prescripteur (mais on s’en fout), distributeur de baffes—bref, que du plaisir. Vous pourrez le rencontrer dans un des quatre lieux de Barcelone qui trouvent grâce à ses yeux (en résumé : la Cova Fumada, l’Anima del Vi, Monvinic et le burger joint de Sagàs Gresca).

4. Aurélia FilionBu sur le Web

Il est plus que temps, en 4ème position, de s’internationaliser, et c’est chose faite avec notre invitée québecquoise du jour. Elle a la pêche, elle est drôle, et elle est belle (allô la rédaction, j’ai le droit de le dire, ça ?) — en plus elle n’a pas posté de nouvelle vidéo depuis le 1er janvier (snif), c’est vous dire s’il s’agit d’un classement sérieux. En tout cas (et à mon avis) elle a fait vendre plus de bouteilles que la Journée Française Internationale Vinicole Oenologique de la Vigne, du Terroir et du Vin Magazine. Mais c’est juste mon avis, bien entendu.

5. Jacques BerthomeauLe Taulier

Encore une personnalité polarisante, tout le monde s’accordant à dire à son sujet que certes oui d’accord c’est vrai mais que bon voilà quand même (note : je n’invente rien). Un peu du genre compulsif à la Vincent Pousson : tu vas te faire un café avant de lire un de ses billets, tu reviens il en a déjà écrit 3 autres. Nous avons en commun d’avoir choisi Olivier Legrand comme soufre-douleur, ça crée des liens.

6. Jérôme PérezLa Passion du Vin

Si je voulais être tout à fait honnête, je mettrais LPDV en 1ère position, mais pour un organisateur d’événement vinique en quête de prescripteurs c’est un peu compliqué d’inviter des milliers de personnes à une soirée. La force de LPDV (et d’autres forums), c’est la mosaïque de savoirs, de goûts et d’opinions (et heureusement, car entre les vierges effarouchées, les ayatollahs du vin comme ceci ou comme cela et les allergiques à tout ce qui ressemble à une étiquette reconnaissable par plus de dix personnes dans le monde, les participants sont parfois bien mal embouchés). Il me faut de plus reconnaître à la minorité sectaire de LPDV qu’ils m’ont gentiment poussé (en leur temps) vers les forums américains, et bien m’en a pris. Je ne m’y connais peut-être pas plus en vin que si j’étais resté, mais au moins j’ai progressé en anglais ! Et pour conclure, j’ai choisi de faire sortir Jérôme Pérez du lot, comme ça, gratuitement. Pas la peine de dire merci.

7. Antonin Iommi-AmunategiVindicateur, No Wine Is Innocent

Non pas que je pense qu’Antonin soit si influent que ça, ni que j’apprécie particulièrement ses articles volontairement ultra-provocateurs, mais je sais que ça va faire chier Nicolas de Rouyn de le voir placé aussi haut et rien que pour ça le jeu en vaut la chandelle. Force est néanmoins de constater que le franc-tireur tous azimuts (2 blogs, 2 guides, des piges…) fait bouger les lignes. C’est toujours ça de pris.

8. SandLa Pinardothek

Et bam ! une femme. Et bim ! une belge, en plus. Merci Sandrine, grâce à toi je fais carton plein pour les quotas. Et même si nos relations correspondent pour le moment aux périodes les plus froides des ères glaciaires, je ne suis pas rancunier pour un sou. Enfin bref, si vous aimez les titres-jeux de mots, les articles avec des vrais morceaux de contenu dedans et en plus pas trop mal écrits (bon, ça va, on peut rigoler 5 minutes), et les gaufres liégeoises au sirop (mi-pomme mi-poire mi-scoubidou), vous pouvez aller faire un tour du côté de la Pinardothek, le blog d’une caviste qu’à d’la gueule (pour reprendre une expression à la mode — de Caen ? De maintenant. Ok je sors.)

9. Les agences de communication du vin 1.0

Bah oui y a pas de lien, elles sont pas sur le web (ou si peu). J’ai les noms, j’ai les adresses, mon devis est déjà en chemin (par voie postale, bien entendu).

10. Nina IzzoLost In Wine

Pour clore ce top 10, un soupçon de copinage parce qu’elle le vaut bien. Pis faut bien faire couler un peu d’encre, aussi, c’est important pour le buzz, toussa. Ma binôme de salon mérite amplement ce coup de projecteur. Avant, je me pointais à un stand la gueule enfarinée, on me demandait ce que je foutais là, je répondais que je bossais dans la communication et là les visages se refermaient aussi vite que les bouteilles et j’entendais mes interlocuteurs grommeler des « je ne parle pas aux personnes de votre espèce », « ah oui… les gens inutiles… » et autres « dégagez ou je lâche les chiens ». Mais ça, c’était avant. Maintenant je laisse Nina passer devant, sautillante, radieuse avec son iPhone gréffé à la main, tout sourire. Les verres se remplissent comme par magie, il n’y a plus de questions, plus de pattes blanches à montrer, plus de bras à tordre… elle est pas belle la vie ? Merci Nina.

Ze Outsiders

11. Olivier GrosjeanLe Blog d’Olif

Il paraît qu’il a un blog, qu’il a participé à un guide… c’est un VIP du web, une grosse pointure, un grand parmi les grands, un mec qui aurait commencé à bloguer avant même Jamie Goode (qui a pourtant, de son propre aveu, blogué sur la calculatrice de Blaise Pascal alors qu’Hervé Morin participait à la bataille de Marignan — à ce niveau-là on en est plus à quelques siècles près). Enfin bref, du costaud. Il paraîtrait même qu’il parle (des fois) d’autre chose que de vins naturels jurassiens. Mais je peux pas vous dire, en fait, alors je prends un joker et je fais confiance à une amie.

12. Les 5 du vin

Il était une fois 4 mousquetaires : Michel Smith, un p’tit jeune bien sympa qui n’en aime bien l’carignan, doudiou ; Hervé Lalau, qui souvent ne raconte pas que des bêtises ; Jim Budd, qui n’aime ni Bob ni Florent ; et Marc Vanhellemont, encore un belge pour mes quotas. N’ayant pas bien compris l’histoire d’Alexandre Dumas, ni les us et coutumes de l’interwebz, ils se mirent en quête d’un troll comme 5ème mousquetaire. N’en ayant point trouvé, ils se rabattirent sur un kobold. Le seul petit souci, c’est que ce choix laissa dubitative toute une génération de lecteurs assidus. Une semaine de blogueur ayant ses 5 jours ouvrés que la raison ne peut ignorer, il y a un jour où il vaut mieux rester couché plutôt que d’aller lire des salades (cultivées aux pesticides comme il se doit). L’inconvénient c’est qu’on ne peut plus jouer à « qui est l’intrus ? », car c’est vraiment trop simple.

13. Nicolas de RouynBon Vivant

J’ai commencé ce classement par le grâtin, sous le grâtin il y a les patates et sous les patates nous arrivons enfin à… la crème. Nan j’déconne. La 13ème position, c’est pas mal quand même. Et puis 13, c’est un beau chiffre, celui de cette année d’ailleurs. Je marche sur des oeufs, il paraît que le Bon Vivant a une belle cave, et comme il ne m’a jamais recontré, sur un malentendu ça peut peut-être marcher (je suis d’un naturel optimiste).

14. Iris Ritz-RudelDomaine Lisson

La Dame du Haut-Languedoc (titre d’un futur billet, d’ailleurs—et si quelqu’un me le pique cela se paiera d’une perte de 50 places au prochain classement, non mais). Je lis Iris depuis ses interventions sur iacchos (où j’étais alors un semi-lurker anonyme pseudonymisé), j’ai lu son blog, je l’ai rencontrée (mais elle était déjà une star, à l’époque). Fondatrice et secrétaire perpétuelle des Vendredis du Vin, blogueuse-vigneronne émérite (qui a déjà traîné ses guêtres du côté de Lisson comprendra), pionnière du 2.0, elle sera toujours dans le haut du panier, comme une Bocuse à qui personne n’irait songer à retirer ses 3 macarons…

15. Eva RobineauOenos

Eva, c’est tout Twitter à elle toute seule : bouteilles, bons petits plats et vernis à ongle. Elle aime la Loire et le fait savoir. Elle organise le Calendrier de l’Avin. Elle représente à peu près mon unique espoir de boire un jour un vin de Richard Leroy. Et en plus elle se met en armure pour boire du Boulard. Ce jour-là j’ai vraiment pensé qu’on avait atteint la fin des internets. Sans dec. Pas vu mieux depuis, d’ailleurs.

15. Ophélie NeimanMiss Glouglou

Vous vous souvenez des macarons de La Durée dans la chanson d’Helmut Fritz ? Mais bon… il paraît qu’ils sont bons. Je n’ai pas d’avis sur Miss Glouglou, jamais lue, jamais croisée, mais bon… il paraît qu’elle est connue. C’est ça d’avoir un blog sur le site du Monde !

16. Benoit et Mélanie TarlantChampagne Tarlant

La hantise de toutes les agences de communication spécialisée dans le vin : des autodidactes qui réussissent mieux qu’eux, et que tous les clients prennent comme référence. Ils sont dans tous les bons coups, semblent toujours miser sur le bon cheval, mêmes leurs parents avaient pensé à tout en choisissant leurs prénoms : je sais pas pour vous mais moi, ça m’énerve. Et en plus ils font du bon vin. Note : pour les stagiaires en RP qui liraient ceci, envoyez-leur des échantillons par milliers, ils en parleront pas mais ça leur constituera un fond de cave (Benoit, on fait 50-50 comme on a dit, hein ?)

17. Sarah LacroixMon Vigneron

La papesse de l’oenotourisme dont je fus le top follower de l’année 2012, au grand dam d’un de mes concurrents pour le titre. Serial entrepreneuse, fondatrice de MonVigneron.com avec Benjamin Gorski, prix de la femme communicante, on ne présente plus Sarah Lacroix. Sauf moi, visiblement.

18. Guillaume Nicolas-BrionDu Morgon dans les veines

Eva l’aime bien. Enfin, je crois. Moi, j’aime pas le beaujolais.

19. Patrick MaclartBourgogne Wineblog

Dis comme ça, là, on pourrait facilement imaginer qu’il s’agit d’un blog en anglais concernant la Bourgogne. Mais en fait pas du tout ! C’est en français et ça parle de tout sauf de la Bourgogne (presque). Ils sont retords ces bourguignons !

20. Emmanuel DelmasSommelier, Vins

J’aimerais bien avoir un avis sur Emmanuel Delmas (d’aucuns diraient que j’aime bien avoir un avis sur tout), mais n’interagissant que peu avec lui et ne l’ayant jamais rencontré, c’est difficile. Au plus puis-je noter qu’il est actif (très ! trop ?) et qu’il ne boit pas que de la piquette !

Employeurs potentiels
(et autres personnes susceptibles de faire appel à mes services, attention ça va être chiant)

21. SOWINE

Organisateurs de Vinisud version 2.0, je me rappelle avoir lu des trucs sympas sur leur blog. Si ça se trouve ils ont d’autres gros clients. En plus avec un nom pareil il y a peu de chance qu’ils me proposent de trouver le prochain slogan d’une marque de frites surgelées, ou d’un vendeur d’aspirateur.

22. Olivier Legrand

Quand il ne tente pas de corrompre des blogueurs en leur offrant des mugs, Olivier Legrand officie en tant que Respons’ Marketing d’Inter Rhône. Récemment proclamé French Marketing Guru par un magazine apparemment connu que je devrais probablement lire, c’est donc forcément mon meilleur nouvel ami de 30 ans. En plus il paraît qu’il a de gros budgets grandes idées. Ça tombe bien, j’ai des photos compromettantes de ce monsieur déguisé en hérisson perché sur des talons hauts (et rouges), nous allons vraisemblablement réussir à trouver un terrain d’entente.

23. LestignakChâteau Lestignac

Un blog qu’a de la gnak ! Oui je sais, SAY NUL. J’aime bien lire les billets de Mathias Marquet. C’est parfois un peu décousu, un peu brut de décoffrage, mais on sent qu’on est dans le vrai, le vécu. Quoiqu’il en soit, ses interventions me font toujours réfléchir. Reste plus qu’à goûter les vins…

24. Arnaud DaphyTriptiq

Grand animateur des Vinocamp, il paraît qu’il a l’interpro des vins de Champagne comme client, il devient donc immédiatement mon 2ème meilleur nouvel ami (mais de 20 ans seulement, faut pas exagérer).

25. Philippe HugonVinternet

Si je dis que Philippe Hugon est mon 3ème meilleur nouvel ami, vous croyez que ça va se voir ? Bon, je vais juste mentionner la création des ateliers « Le vin 2.0 Vinagora », alors (entre autres, évidemment).

26. Les autres agences de communication (y compris celles pour lesquelles je bosse déjà)

Je vous aime aussi. C’est pire que l’École des Fans, ici.

27. Guillaume Deschamps

On n’est jamais mieux servi que par charité bien ordonnée. C’est le syndrome du club des dégustateurs de la RVF qui veut ça. Le lecteur attentif notera au passage que j’ai la politesse (à défaut d’humilité) de me placer dans la deuxième moitié de tableau plutôt que dans le premier décile. Mais bon je dis ça je dis rien… En même temps 27 correspond à l’âge moyen qu’un panel représentatif de jeunes demoiselles m’a récemment donné.

Ah oui et sinon, j’allais oublier : je ne suis pas de ces blogueurs qui pètent plus haut que leur cul, qui ont des principes, toussa. J’accepte tout : les échantillons, les invitations, les goodies, les dons, les propositions indécentes (surtout), etc. Soyez imaginatifs ! No limit !

28. L’Avis du VinLe Figaro

Je ne pense pas que le Figaro me propose un jour des piges, je les mets là juste pour le plaisir de les voir derrière moi au moins une fois dans un classement !

29. Isabelle SpiriLe Bout de ma Langue

Sous cet évident pseudonyme se cachent en réalité 4 personnes : une qui mange tous les jours dans les meilleurs restaurants de France ; une autre qui s’envoie de superbes bouteilles à tire-larigot ; une troisième qui écume les boites branchées de la capitale ; et la dernière qui bosse, quand même. Car une seule personne pour tout ça, c’est juste pas possible. Ça se voit que je suis jaloux, là, ou pas ?

30. Les Louises : Massaux (Quilles de Filles) et Hurren

D’une part Louise Massaux, une de mes meilleurs amies depuis qu’elle a utilisé un cliché de moi à l’insu de mon plein gré pour vanter les mérites de son billet « Que boire avec… un chippendale habillé en pompier ? » (je retrouve plus la photo, damned). Et encore, ça c’est de jour. Car c’est de nuit qu’elle se révèle vraiment. Mais bon, ce qui se passe au Vinocamp, reste au Vinocamp !

D’autre part Louise Hurren, qui s’est apparemment lancé le défi de faire bouger le Languedoc-Roussillon. À elle toute seule, ou presque. Y a des gens comme ça, ça s’explique pas. Good luck and have fun!

Les spécialistes

31. David FargeAbistodenas

Un p’tit jeune qui monte… haha non je rigole. Suite à la mouvance des blogs d’amateurs qui, découvrant le vin, partageaient leur enthousiasme (communicatif !) nous entrons désormais dans une nouvelle ère de la bloglouglou (j’utilise ce terme juste car je sais qu’il hérisse le poil de certain(e)s), celles des dégustateurs ayant pas mal de vécu (aussi bien dans le vin que dans l’écriture) et qui se décident enfin à sauter le pas. Abistodenas (‘à vue de nez’ en occitan) me semble être le dernier né de cet élan qui a amené Vincent Pousson ou Sand à bloguer l’an dernier. Je prends le pari que David Farge sera classé plus haut l’an prochain. D’un autre côté, je prends pas trop de risques…

32. Anne GraindorgeAnne Graindorge (ça c’est du personal branding !)

Elle a survécu à l’épreuve de la dégustation du International Wine Blog Trophy (rien que ça), pourtant débilitante pour d’autres participants (qui se demandent d’ailleurs toujours où envoyer la facture de leur psychothérapie, si j’ai bien tout compris). Et elle a un blog, aussi, quand même. D’ailleurs elle est la présidente temporaire des prochains Vendredis du Vin !

33. Philippe RapiteauLa pipette aux 4 vins

Eva l’aime bien. Enfin, je crois. Et moi aussi d’ailleurs. Mine de rien, un sacré bonhomme de chemin.

34. Patrick BottcherAlsace Maniac

C’est l’histoire d’un mec, genre, il a tellement peur d’avoir des lecteurs qu’il se concentre sur l’Alsace. NON MAIS ALLÔ QUOI !

35. MartheL’actu du vin

Marthe est murisaltienne. Elle arrête pas de faire circuler des photos de vieilles bouteilles (ouvertes). Ça m’énerve. À part ça, ça va !

36. Doc AdnEscapades

Vous comprennez ce qu’il dit ? Moi non plus, mais je lis quand même. Et un blogueur qui distribue des Escapalmes d’Or ne peut pas être foncièrement mauvais ! Il peut même être foncièrement bon.

37. FlorianaMangiare Ridere

Tout classement qui se respecte compte au moins une personne qui n’a rien à foutre là. C’est sur Floriana que ça tombe. Floriana est une telle inconditionnelle de la cuisine italienne que… comment vous-dire… même les plus sectaires des adeptes du vin naturel sont des enfants de choeur à côté. Floriana s’est rendue célèbre en expliquant à la France entière qu’elle se plantait totalement sur la recette de la carbonara (indice : y a pas de crème). Accessoirement elle a, indirectement, offert à Twitter l’un des plus grands tweets qu’il m’ait été donné l’occasion de lire.

38. Franck MerlozTweet A Wine

Aussi responsable du slogan In Roussette We Trust. Spécialiste des vins de Savoie, donc encore plus suicidaire que Alsace Maniac. Il en faut.

39. Glougueule

Ils me font rire, et contrairement à d’autres ils le font exprès.

40. Sylvain TourrièreMidi Vin

Encore un caviste ! C’est dingue, on en viendrait presque à croire qu’il en existe qui sont passionnés par leur boulot…

Copinage (ou carrément pas)

41. Alain Reynaud et Marie Houlonne

[mode Relations de bon voisinage ON]

Alain le photographe et Marie la vidéaste (Monstres des Vignes, Vinisud, Millésime Bio, DVR…)

42. Les Vincent : Cuillier et Pétré

Apparemment Vincent était un prénom très à la mode en champagne dans les années 80. Pour faire la différence entre les deux, une technique simple : y en a un qu’a un chapeau. À suivre…

43. MaïlysVery Wine Trip

Encore une toulousaine (il y en a autant que de murisaltiens dans ce classement, si je ne m’abuse), et elle communique aussi en anglais (initiative louable).

44. Olivier LebaronShow Viniste

Le Show Viniste blogue, écrit, community manage. Il habite à deux pas de chez moi, nous finirons bien par nous croiser (ou pas).

45. Alain FourgeotFou (rgeot) de Vin

A organisé un questionnaire des fous de vins bien sympathique. Et que je n’ai toujours pas reçu. Je boude.

46. Ryan O’ConnellLove That Languedoc

La super mega star du Languedoc est partie aux États-Unis. Classement sanction, les négociations reprendront à son retour !

47. François Audouze – Académie des Vins Anciens

François Audouze rédige, d’une belle plume, ses carnets qu’il diffuse depuis longtemps par email ou sur son site. Il y a quelque chose de fascinant dans cette gérontophilie vinique. En revanche il vaut mieux s’arrêter à la lecture, en dehors de quelques situations exceptionnelles la pratique a un coût qui pique.

48. Patrick Essadegustateurs.com

J’aurais bien (n’étant pas un perdreau de l’année) quelques anecdotes à raconter mais ce n’est ni le lieu, ni le moment, ni le sujet. Je me bornerai donc à rappeler l’évidence : Patrick Essa a créé le site degustateurs.com il y a quelques années déjà, donnant ainsi au web francophone ce que Wine Disorder est au web anglophone.

49. François Mauss – Le blog du Grand Jury Européen

Je préfère ne pas m’arrêter sur le Gentlemen’s Club qu’est le GJE. Le blog, lui, est régulièrement mis à jour et mérite une visite.

50. Émeric Sauty de Chalon – 1855.com

Pas de lien pour celui qui restera à jamais le dernier de la classe pour avoir rendu beaucoup plus compliquée la vie de tous les entrepreneurs web du monde du vin. Bonnet d’âne, et pour les quelques têtes en l’air qui pourraient subsister, n’achetez jamais de vin sur ce site !

18 thoughts on “Le Top 50”

  1. Vicky Wine dit :

    Et en plus t’aimes pas le #Beaujolais…

  2. Guillaume Deschamps dit :

    En plus… mais c’est pas ma faute, c’est mon palais qui est comme ça !

  3. ShowViniste dit :

    C’est vrai, on y arrivera. Mais comme je suis du genre discret et ours mal léché, ça complique ! Non vraiment t’aimes pas le Beaujolais, même du Lapierre ? C’est un gros handicap ça !

  4. et voilà, encore un, qui confond Lisson avec le Ritz… et pourtant, t’es venu 😉 – et qui confond les fondateurs et les secrétaires bénévoles – c’est Laurent Baraou avec Liz Roscam, qui a créé les VdV… moi,je n’ai repris qu’après Rémy Charest notre correspondant Canadien:-). Et t’as lurqué déjà sur Iacchos aux temps glorieux de Baudoin, Michaud, Poirel et Francis,de Thien et Yair et du cercle Parisien et des iacchos alpins au siècle dernier? T’es pas un peu jeune pour cela;-)? Je te rejoins d’ailleurs sur l’importance et l’influence des Forums – les dinosaures du blog vin francophones,comme la Pipette,l’Olif Jurassique et le pas si monomaniaque Bruxellois en sont tous sorti un de mes préférés, qui manque dans ta liste: Wineterroirs de Bertrand Celce – imbattable pour l’information sans prétention mais pleins de facettes et d’images, entre la France,le Japon,la Russie,la Géorgie (avant que cela vient la mode) et j’en passe…. et – un des rares, a être peut-être plus connu en dehors de nos frontières qu’en France:-).

    Pour le reste: chacun va définir « influenceur » à sa sauce;-). Pour un vigneron, c’est définitivement celui,qui fait décoller ses ventes en flèche – et là, je continu à croire, qu’un entrefilet dans le Chasseur Français risque d’être presque aussi vendeur qu’une citation dans un manga Japonais – le reste, c’est de la littérature… :-).

  5. Oui Iris j’étais sur iacchos il y a une décennie de cela, avec PAB qui faisait sa provoc à 2 balles, F6, Yair, Croparentou et sa vision toute personnelle de la Bourgogne (mais qui m’a appris pas mal de choses quand même !), Mike Tommasi et ses risottos, Thien (que j’ai croisé plusieurs fois, y compris pour filmer de plastique toutes ses bouteilles de façon à ce que les étiquettes ne soient pas détruites par l’humidité de sa cave), Didier Michaud, Hélène Chauvet de Fontavin en CdP, Hervé Bizeul très lyrique et tout le tralala.

    En revanche je n’ai pas assisté aux débuts des VdV donc j’avoue m’être emmêlé les pinceaux en ce qui concerne les détails exacts de leur venue au monde–mais tu rectifies tout cela très bien pour moi.

    @ShowViniste : probablement dans un bar à vins de Pézenas…

  6. Louise Hurren dit :

    Flattered to be included amongst such illustrious company. Merci beaucoup!

  7. Bravo pour ce billet. C’est écrit avec beaucoup d’humour, intéressant et l’air de rien assez complet. De fait très complémentaire à celui de la RVF. Pense à les cibler aussi parmi tes employeurs potentiels;-)
    Merci de m’avoir mentionné dans cette liste.
    Si je peux me permettre tu devrais mettre une vraie photo de toi en avatar qu’on puisse te reconnaitre dans les vinocamp.
    Tu étais au Vinocamp Rhône il me semble non?

  8. Philippe, je peux te garantir que mon avatar est encore plus ressemblant qu’une photo… ou pas, puisque nous étions dans le même atelier sur la communication des interpros au Vinocamp Rhône. Mais normalement un rouquin aux lunettes vertes ne passe pas trop inaperçu 🙂 Je suis intervenu une seule fois pour rappeler que si le taux de retour des mailings est si bas, c’est peut-être car nous n’utilisons pas les bons moyens pour contacter les vignerons.

    Nous nous croiserons certainement à un prochain Vinocamp !

  9. mauss dit :

    On reçoit une médaille en chocolat ?

  10. Désolé, j’ai pas de budget pour la remise des médailles. Peut-être quand ce classement sera sponsorisé par un gros caviste en ligne 🙂

  11. pas la peine, mais quand même : merci !

  12. Un gros caviste en ligne ? Je croyais avoir perdu un peu ces derniers temps. Fais moi signe pour le chocolat …

  13. Sylvain, je te confisque tout ton chocolat la prochaine fois où on se croise ! Par sûr qu’il arrive jusqu’au Luxembourg, par contre.

  14. IRWT dit :

    Bon alors je me dis que je suis une buse… J’arrive maintenant sur ce ‘post’ dont j’ai entendu parlé la première fois hier!!!! Par 2 ptits jeunes qui n’en veulent, le Vincent sans chapeau & un vigneron alsacien prénommé Mathieu… Donc arrivant après la bataille je pense que pour 2014 je vais prendre une claque au classement… Peut-etre même que je pourrai passer derrière le Aymeric… A moins que 1855 ferme enfin!

    Merci en tout cas GD pour ce super article et celle place inespérée… Pour la peine je vais m’ouvrir un Ayse

  15. Lolita dit :

    Ca me va droit au <3 MERRRRRCI BABY

  16. De rien Lolita, le plaisir est pour moi ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *